Forum pour auteurs amateurs Index du Forum Forum pour auteurs amateurs
Forum pour auteurs amateurs permettant d'échanger sur la littérature en général, de soumettre vos textes, de commenter des textes et de participer à l'élaboration d'histoires intéractives avec les autres internautes.
 
 AccueilAccueil  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La saucisse d'un facteur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour auteurs amateurs Index du Forum -> SOUMISSIONS DE TEXTES DU GENRE HORREUR/SUSPENSE
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Elvira
rêveur


Inscrit le: 07 Mar 2005
Messages: 11

MessagePosté le: Jeu 10 Mar 2005 2:39 pm    Sujet du message: La saucisse d'un facteur Répondre en citant

Jean était un homme réservé. Pour passer le temps, il aimait fabriquer de petites cabanes pour y accueillir, en hiver comme en été, toute une ribambelle d’oiseaux d’Amérique. Du merle au rouge-gorge, chacun lui procurait un bonheur ineffable que son voisinage ne pouvait comprendre.

Parfois, Jean était aux prises à des accès de folie. Il lui arrivait alors d’exhiber son membre viril dans le rayon des viandes froides de l’épicerie du coin. Toutefois, dans sa folie, il demeurait tout de même quelque peu cohérent en ce sens qu’il se plaçait toujours entre les merguez et les saucisses de Toulouse par souci d’esthétique.

Par une journée d’hiver ensoleillée, alors qu’il retournait à la maison après une séance désastreuse de jeu au video-poker du resto-bar avoisinant, Jean vit un facteur accroupi, ramassant les lettres et colis accumulés durant la semaine à l’unique point de collecte de tout le village. Ce coin et ses gens que Jean méprisait suait la noblesse, puait le confort mal acquis. Ce jour-là, comme dans un rêve, le vent hivernal soulevait la neige poudreuse et créait un voile de légers flocons qui miroitaient au soleil. C’était d’une douce beauté qui vous prenait au cœur. Soudainement, Jean sentit une rage intense monter en lui. Il pressa le pas et empoigna une pelle qu’un voisin avait laissée dans son aire de stationnement. En filant à toute allure vers le facteur, il brandit la pelle du haut du son bras élancé.

Le choc fut d’une incroyable violence. D’un seul coup, Jean sectionna l’oreille du facteur révélant son crâne nu sanguinolent. Le facteur se laissa tomber en mettant les mains derrière sa tête. Jean lui enfonça les crampons de sa botte dans le cou. La jugulaire sectionnée battait le rythme en giclant un sang écarlate sur un tapis de neige d’une extrême blancheur. Il redressa l’homme et l’appuya sur la boite aux lettres. D’une main de chirurgien, il baissa le pantalon de l’homme et sortit une lame affûtée de sa poche. Le facteur haletait, sa peau était livide. Jean coupa le membre viril de l’homme qui poussa un cri de détresse animal avant de s’effondrer entre le trottoir et la chaussée dans la névasse abondante où il mourut.

De retour à la maison, Jean s’empressa de placer son trophée dans un plat de polystyrène qu’il couvrit par la suite d’une pellicule de plastique fermement tendue. Il y apposa une étiquette.

Le lendemain, Jean se rendit à l’épicerie du coin; dans le rayon des viandes. Il déposa soigneusement le membre de sa victime entre les merguez et les saucisses de Toulouse et il disparut aussitôt. Une vieille dame, vêtue d’un manteau de vison luxuriant, à la recherche d’une bonne affaire bovine, remarqua l’étrange paquet. Elle cria et perdit pied se fracassant le crâne sur le rebord du présentoir. Elle mourut sur le coup. Sur l’étiquette de cette marchandise on pouvait lire : « mort à ceux et celles qui puent la noblesse et le confort mal acquis. Que votre soif de prestige mène à votre perte !»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
franc11
créateur professionnel


Inscrit le: 02 Fév 2005
Messages: 126

MessagePosté le: Ven 11 Mar 2005 1:00 pm    Sujet du message: Re: La saucisse d'un facteur Répondre en citant

Eh bien elvira. Tu as un goût un tantinet morbide pour les histoires...morbides.

Voici mon avis personnel.

Dans l'esemble, tout se tient bien. Il y a quelques moment même exquis où le style est formidable :

Elvira a écrit:
Ce jour-là, comme dans un rêve, le vent hivernal soulevait la neige poudreuse et créait un voile de légers flocons qui miroitaient au soleil. C’était d’une douce beauté qui vous prenait au cœur.


Je crois que ce passage est sublime . Il décrit très bien le paysage en plus de nous le faire sentir.

L'ensemble de l'histoire est assez bien, mais j'ai un petit peu de misère à comprendre par contre. N'étant pas un amateur de cuisine, est-ce que les saucisses de Toulouse et les Merguez sont des aliments dispendieux? Si oui, la fin prend un certain sens, mais dans ce cas, faudrait spécifier pour les néophytes comme moi.

De plus faudrait approfondir un peu d'où vient la haine des gens riches chez Jean. Est-ce qu'il est lui-même pauvre? Pourquoi tant de haine? Pourquoi s'attaquer au facteur qui lui n'y est pour rien dans tout ça?

Enfin, ce sont que quelques aspects ou suggestions à considérer s'il y a réécriture du texte. Il faut en prendre et en laisser, je ne suis pas un expert en la matière. En conclusion, c'est pas mal du tout. J'ai bien aimé dans l'ensemble.

J'ai bien hâte de lire un autre de tes textes!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Elvira
rêveur


Inscrit le: 07 Mar 2005
Messages: 11

MessagePosté le: Ven 11 Mar 2005 7:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Franc11,

Je vais certainement réviser mon histoire en tenant compte de tes commentaires.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melodie
apprenti créateur


Inscrit le: 06 Mar 2005
Messages: 43

MessagePosté le: Mer 16 Mar 2005 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien apprécié l'histoire. Ça se lit très bien.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bob
maitre de la création


Inscrit le: 24 Mai 2005
Messages: 230
Localisation: Somewhere else

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2005 9:21 am    Sujet du message: Ton histoire Répondre en citant

Dans mon insanité, je trouve ça hilarant. Bravo!
_________________
Mr. Green Twisted Evil bob Twisted Evil Mr. Green

I went to God just to see and I was looking at me Saw heaven and Hell were lies When I'm God everyone's dead

-The Reflecting God, Marilyn Manson

I like feeling numb
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour auteurs amateurs Index du Forum -> SOUMISSIONS DE TEXTES DU GENRE HORREUR/SUSPENSE Toutes les heures sont au format GMT - 8 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2022 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com